Retour

Un berceau sur le balcon

 

Ne vous inquiétez pas il n’y a pas d’enfant dans le berceau mais un tangon de spi en régate ou le mat du bateau lors des déplacements vers d’autres sites de navigation.

J’ai en effet toujours été frappé par le fait que le tangon de spi était toujours difficile à maintenir à l’avant du bateau une fois hissé par le hale-haut. Posé sur le balcon il avait toujours tendance à s’échapper sous le vent et son extrémité avoir tendance à tomber à l’eau pendant qu’on s’occupe d’autre chose. La forme arrondie de l’extrémité du balcon du DC 20 français, comme d’ailleurs de nombreux autres bateaux, ne maintient pas le tangon.

Un autre inconvénient de cette mauvaise tenue réside dans la difficulté qu’il y a à maintenir le mat lorsqu’il est posé à l’horizontale sur ce balcon.

J’ai donc envisagé de modifier la forme du bec en le recourbant pour réaliser un berceau confortable et pratique.

DC20

Comment faire ? J’avais pensé au début le scier et le ressouder en bonne position mais cela aurait engendrer un angle brutal au niveau de la soudure.

J’ai donc pratiqué quatre incisions sous le tube, avec un disque épais puis plus fin, jusqu’à la moitié de sa circonférence pour pouvoir le plier ensuite à l’aide de la traction par le câble de la remorque. J’avais ainsi un bel arrondi. Il ne me restait plus qu’à souder les bords des incisions réunis par la flexion du tube. Soudures d’amateur à l’arc…mais solides !

DC20

Le mât repose dans son berceau

DC20

Le tangon sera calé naturellement lors sa mise en place pour l'envoi du spi

 

Vivement les prochaines régates pour voir si la manœuvre se fait plus rapide… ?

 

Philippe